Discover
Start a collection Search

benoit79230

15 contributions 1 participating

contributions participating

Cette douceur qu'on se figure dans la vengeance n'est presque pas faite pour nous; elle ne flatte que ceux dont le pouvoir est en doute.

En parlant de nos affaires, nous n'apprenons pas seulement beaucoup d'autrui, mais aussi de nous-mêmes.

Encore qu'il soit de la probité d'un prince d'observer indispensablement ses paroles, il n'est pas de sa prudence de se fier absolument à celle d'autrui.

Il est d'un petit esprit, et qui se trompe ordinairement, de vouloir ne s'être jamais trompé.

Il est très malaisé de parler beaucoup sans dire quelque chose de trop.

L'artifice se dément toujours, et ne produit pas longtemps les mêmes effets que la vérité.

L'esprit achève ses propres pensées, en les mettant au-dehors

L'homme naturellement ambitieux et orgueilleux ne trouve jamais en lui-même pourquoi un autre lui doit commander, jusqu'à ce que son besoin propre le lui fasse sentir.

La décision a besoin d'un esprit de maître; et il est sans comparaison plus facile de faire ce qu'on est, que d'imiter ce qu'on n'est pas.

La gloire n'est pas une maîtresse qu'on puisse jamais négliger, ni être digne de ses premières faveurs, si l'on n'en souhaite incessamment de nouvelles

C'est sagement fait que d'écouter tout le monde, et de ne croire entièrement ceux qui nous approchent, ni sur leurs ennemis, hors le bien qu'ils sont contraints d'y reconnaître, ni sur leurs amis, hors le mal qu'ils tâchent d'y excuser.

C'est toujours l'impatience de gagner qui fait perdre.